Saut en parachute depuis un avion solaire : une première mondiale

Depuis de nombreux mois, la tendance est à l’éco-responsabilité et les activités telles que le sport sont bien obligées de se mettre au vert. Ce mardi 25 août, un homme du nom de Raphaël Domjan a sauté d’un avion propulsé à l’énergie solaire. Une performance qui devrait faire augmenter l’innovation en matière de transports, mais pas que ! Faisons ensemble le point sur les sports éthique et respectueux de la planète.

Le saut en parachute comme activité éco-responsable future

Pour l’instant, ce projet n’est qu’à l’état d’exploit, mais les innovations vont vite et les vols solaires sont de plus en plus nombreux. De plus, certains scientifiques travaillent déjà à une autre façon de voler grâce notamment à l’hydrogène.

En attendant de pouvoir voler et sauter grâce au soleil ou au gaz, vous pouvez toujours vous adonner à ce sport extrême un peu partout en France. Par an, plus de 500 000 sauts sont effectués sur tout l’hexagone. Pour pratiquer c’est très simple, il vous suffit de réserver un saut en parachute.

Le plogging : un petit geste pour la planète

La chasse au plastique et aux déchets a débuté depuis longtemps maintenant et de nombreuses initiatives ont vu le jour. Le “plogging” est une discipline qui consiste à faire son jogging tout en ramassant les ordures par terre. Un sport éthique qui réunit des milliers de personnes à travers le monde. Selon les estimations du créateur de ce mouvement, 20 tonnes de déchets seraient ramassées en moyenne chaque semaine grâce à cette pratique.

Un événement spécial se prépare le 21 septembre prochain : le “World Clean Up day”, littéralement le jour mondial du ménage.

Eco-trail : le running éthique et respectueux de la planète

Le trail-running est une pratique qui consiste à courir en forêt : rien de bien alarmant au niveau environnement. En revanche, des organisateurs d’une course dans le Var ont décidé de rendre la course la plus propre possible, sans pollution et en consommant local, notamment pour les ravitaillements.

Les règles sont simples et concrètes :

  • la course aura lieu dans un parc labellisé “Natura2000

  • tous les panneaux d’indication seront en bois recyclé

  • les balises seront cousues et non imprimées et plastifiées

  • au lieu de donner des t-shirts, l’organisation donnera des “tote bag” (sac en toile réutilisable)

Une dernière petite subtilité existe : pas de médailles à l’arrivée pour les participants, mais des produits locaux en guise de récompenses.